dimanche 20 novembre 2016

POUDRES BRONZANTES SEPHORA♡ TOP OU FLOP ?


L'été est bel et bien fini sans rire, merci Mathilde, le froid est de retour ( j'avoue l'hiver est ma saison préférée), et qui dit hiver dit perte de bronzage blanche comme un cul.
Le truc, c'est que je ne supporte pas avoir le teint trop pâle qui me donne l'air malade. Du coup, j'use et abuse de techniques pour tricher un peu et récupérer un teint un minimum attrayant. 


Et pour cela, il n'y a pas 36 solutions: c'est ou les vacances au soleil mais vu l'état du portefeuille ça va être compliqué, ou la poudre bronzante. J'ai donc choisi la deuxième solution, et j'ai eu l'occasion de tester deux poudres bronzantes de chez Sephora, qui sont très différentes, mais qui valent le détour. 

Comme vous le savez, j'adore les produits de la marque Sephora. Que ce soit niveau soins ou maquillage, je suis très rarement déçue. 

Dans cet article, je vais donc comparer et vous donner mon avis sur ces deux poudres, que je teste depuis la fin de l'été. 
La poudre 1 est celle avec le soleil, la poudre 2 est donc celle uniforme. 


PRÉSENTATION

PACKAGING 

Poudre 1 

J'ai rarement une aussi belle poudre. En forme de soleil, elle me donne tout de suite envie de l'utiliser. Le boitier est en plastique, mais je n'ai jamais eu de problème de casse avec les poudres Sephora. Le boitier contient un miroir, ce qui est très appréciable. Le soleil est également représenté sur le couvercle, ce qui me plait beaucoup.

Poudre 2

Uniforme, avec le S de Sephora au milieu, boitier en plastique mais qui protège bien la poudre, miroir, je n'ai rien à redire. 

TEINTE

Poudre 1

Légèrement irisé, avec quelques paillettes, le rendu est lumineux, et c'est très réussi. 
Comme vous pouvez le voir, le soleil contient des "rayons" rosés, qui peuvent faire office de blush. Cette poudre est un 3 en 1 ( bronzer, blush, highlighter), ce qui est très utile quand on est pressée, ou quand on a pas énormément de produits. 
Pour ma part, je l'applique avec un pinceau duo fibre en mélangeant tous les "rayons". 
J'utilise cette poudre notamment en hiver, car le teinte est beaucoup moins foncé que celle de la poudre 2. 

Poudre 2

La teinte est chocolat foncé, mais genre très foncé. Et comme je suis assez blanche de peau quand même, j'ai du mal à utiliser cette poudre en plein milieu de l'hiver, car le contraste est trop fort, et pas du tout subtil pour le coup. Le rendu est totalement mat. 



APPLICATION

POUDRE 1 & POUDRE 2

J'applique ces poudres aux mêmes endroits, et avec le même pinceau. J'utilise un pinceau duo fibre, ou un gros pinceau spécial poudre. 
J'applique la poudre sur le haut du front, les tempes, le creux des joues, sur la mâchoire pour faire comme une sorte de contouring pour affiner les traits de mon visage. J'estompe bien. 

TENUE

POUDRE 1 & 2

Excellente ! La tenue est la même pour les deux poudres: elle tient toute la journée, sans retouche, et avec la même intensité. Je l'applique à 7h du matin, et quand je rentre chez moi il est 19h passé et la poudre est toujours là !


RENDU 

POUDRE 1 

Le rendu est plutôt subtil, mais tout de même présent. Sur la photo, j'avais porté la poudre toute la journée, mais comme vous le voyez, elle est encore bien présente. 
Par contre je porte de l'highlighter ( qui est d'ailleurs formidable, je vous en parle bientôt promis!). 


POUDRE 2

Rien à voir avec l'autre poudre: la poudre est beaucoup plus foncée, et pour le coup je ne trouve pas le rendu très subtil. Je réserve cette poudre pour le printemps et l'été, quand j'aurai repris mon vrai bronzage. 




BILAN FINAL

Encore une belle découverte pour ces poudres, qui sont pourtant des poudres à tout petits prix, et qui ne paye pas de mine au premier regard. 
J'utilise davantage la poudre 1 pendant cette période de froid intense, mais je reprendrai l'autre une fois mon bronzage revenu! 
Je vous conseille à fond les poudres de Sephora, qui sont pour moi des produits de qualité, et qui valent les poudres bronzantes de luxe. 

Vous avez déjà testé ces poudres? Que pensez vous des produits Sephora ? 

Bisous,

Mathilde. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire